Press "Enter" to skip to content

Vers une science des ovnis


Alexander Wendt est un politologue américain qui est largement reconnu comme l’un des plus grands experts des relations internationales. Donc, beaucoup de gens auraient sans doute été surpris quand, lors d’une conférence TEDx en novembre de l’année dernière, il a parlé du sujet des ovnis (vidéo intégrée ci-dessous).

Mais Wendt s’intéresse depuis longtemps à l’ufologie – en 2008, il a écrit un article académique combinant ses connaissances «orthodoxes» et ses réflexions sur le sujet plus hérétique des ovnis. Et dans la récente conférence TEDx, il pose à nouveau la question déroutante, de savoir pourquoi la science dominante ne ressent pas le besoin d’enquêter correctement sur le phénomène OVNI:

Les êtres humains sont des créatures incroyablement curieuses. Nous étudierons tout ce que nous ne comprenons pas si nous en avons la possibilité. En fait, nous sommes si curieux que nous avons dépensé des centaines de millions de dollars pour construire des télescopes radar géants pour rechercher des signes de vie intelligente autour d’étoiles lointaines, pour lesquelles il n’y a aucune preuve. Mais quand il s’agit d’OVNIS pas un centime.

La communauté scientifique n’a jamais fait d’étude sérieuse et systématique des phénomènes OVNIS, et ce malgré le fait que si l’on découvrait que certains OVNIS étaient des ETS ou des extraterrestres, ce sera l’un des événements les plus importants de l’histoire humaine, et pourtant les scientifiques donnent nous ne faisons que taire et / ou ridiculiser les gens qui croient aux OVNIS.

C’est parce que, dit Wendt, les scientifiques ne croient pas que les OVNIS existent – et donc le défi est de prouver qu’ils existent.

Cela doit commencer, affirme Wendt, en distinguant d’une part ce que sont les OVNIS – pas les engins extraterrestres, mais « un phénomène aérien inexpliqué » – et d’autre part, que seulement 5 à 20% des cas d’observation d’OVNIS n’ont pas d’explication conventionnelle. Ce sont ces derniers cas sur lesquels Wendt se concentre.

De là, Wendt passe en revue un certain nombre de sujets pertinents: les vidéos Navy UFO récemment publiées; témoignage que certains OVNIS ont manœuvré d’une manière incompatible avec notre compréhension de la physique; que nous devrions encadrer cela en sachant qu’il y a un peu plus d’un siècle, nous pensions que les voyages en avion étaient impossibles, sans parler des voyages dans l’espace; et que notre technologie nous permet au moins maintenant d’étudier le phénomène de nouvelles manières (comme un réseau de caméras au sol haute résolution).

Il termine cependant, une fois de plus, en demandant pourquoi la science orthodoxe n’a pas étudié le phénomène OVNI de manière significative:

Pourquoi est-ce un tabou? Pourquoi les pilotes et les scientifiques – même les politologues – doivent-ils s’inquiéter de leur réputation pour parler de cette question en public? Pourquoi ne traitons-nous pas les ovnis comme nous traitons tout ce que nous ne comprenons pas, à savoir que les scientifiques se précipitent tous et essaient de l’étudier – mais dans ce cas, les scientifiques ne le toucheront pas avec un poteau de trois mètres ?

Je pense qu’un indice de cette idée de la raison pour laquelle le tabou existe est dans le mot tabou lui-même: parce que les tabous concernent la peur – les peurs culturelles en général – et je pense que ma suggestion ici est que peut-être la raison pour laquelle ce tabou est si puissant est que nous avons peur inconsciemment de ce que nous pourrions découvrir si nous ouvrions réellement la porte de la science et essayions de comprendre ce que sont ces phénomènes.

Mais cela m’amène à mon deuxième point et à la dernière chose que je dirai, qui est qu’à mon avis la première responsabilité des universitaires est de dire la vérité – et la vérité est que nous n’avons aucune idée de ce que sont les OVNIS et personne en position du pouvoir ou de l’autorité essaie de le découvrir. Cela devrait nous surprendre et nous déranger tous, et je pense que la question se pose de savoir si les gens devraient plutôt essayer de le découvrir par eux-mêmes.

L’ironie est que TED – comme ils ont l’habitude de le faire – se sentait suffisamment inquiet du sujet discuté aux côtés de leur célèbre marque qu’ils ont giflé leur avertissement / exclusion de responsabilité habituel sur la vidéo de Wendt. Comme RPJ l’a mentionné dans un autre article sur le Graal de février dernier qui a discuté de cet exposé TEDx particulier, « peut-être qu’il n’y a pas de meilleur moyen de prouver le point de l’argument de Wendt concernant la stigmatisation culturelle imposée aux OVNIS, que de considérer son opinion comme » non scientifique  » « . »

Comments are closed.